info contacts calendriers rapports cours résultats

Statuts Fédération Sportive de Bowling Francophone asbl (en format pdf)

Titre I : Dénomination, Siège, But, Durée

Article 1 :

Les membres fondateurs sont :

Collignon Dominique, avenue des Sarcelles 8 à 1410 Waterloo, né à Anderlecht le 12 juin 1963
N° de registre national 63061243585
De Nolf Dominique, avenue des Pagodes 51 à 1020 Bruxelles, né à Ixelles le 30 mars 1953
N° de registre national 56033015347
Gullo Rosalia, Clement Vanophemstraat 51 à 3090 Overijse, née à San Castaldo (E) le 23 octobre 1956 - N° de registre national  56102334814
Leroy Jean-Jacques, rue des Genêts 59 à 6180 Courcelles, né à Tournai le 18 mars 1950
N° de registre national 50031845378
Makukatin Freddy, rue du Val d’Heure 92 à 6110 Montigny-le-Tilleul, né à Charleroi le 3 janvier 1949 - N° de registre national 49010314921
Perniaux Véronique, allée des Patriotes 2 à 7501 Orcq, née à Soignies le 24 décembre 1969
N° de registre national 69122411222
Van der Borght André, Kerkstraat 15A à 1910 Kampenhout, né à Uccle le 4 août 1945
N° de registre 45080400503

L’association est dénommée : Fédération Sportive de Bowling Francophone, en abrégé : FSBF.

Tous les actes, factures, annonces, publications et autres documents émanant de l’association mentionnent la dénomination de l’association, précédée ou suivie des mots « association sans but lucratif » ou du sigle « ASBL », ainsi que de l’adresse du siège de l’association.

L’association relève de la Communauté française au sens de l’article 127, § 2 de la Constitution.

Article 2 :

Son siège social est établi rue du Colonel Bourg, 123-125/16 à 1040 Evere dans l’arrondissement judiciaire de Bruxelles.

Il peut être transféré par décision de l'Assemblée Générale selon la procédure de modification des statuts dans tout autre lieu situé en région de langue française ou en région bilingue de Bruxelles-Capitale.
Toute modification du siège social doit être publiée sans délai, aux annexes du Moniteur Belge.

Article 3 :

L’ASBL « FSBF » a pour but de promouvoir, de développer, d’organiser et de favoriser le bowling et le sport bowling, sous toutes ses formes, en région de langue française ou en région bilingue de Bruxelles-Capitale.
A cet effet, elle bénéficiera de toute l’autonomie de gestion requise.

Pour atteindre l’objectif fixé ci-dessus, l’ASBL « FSBF » accomplit, entre autres, les tâches suivantes : elle organise de manière autonome les championnats régionaux/provinciaux francophones. Elle organise également le bowling pour les personnes moins valides, le bowling pour les jeunes, des camps sportifs, des formations de cadres, le recyclage et l’accompagnement des responsables sportifs.

Elle peut, entre autres, acquérir toute propriété ou tout droit réel, prendre ou donner en location, engager du personnel, conclure des actes juridiques, collecter des fonds, bref, exercer ou faire exercer toutes les activités qui justifient son but.

Elle peut accomplir tous les actes se rapportant directement ou indirectement à son objet.  Elle peut prêter son concours et s’intéresser à toute activité similaire à son objet.

Article 4 :

L’ASBL « FSBF» est créée pour une durée illimitée.

Article 5 :

L’ASBL « FSBF » s’interdit toute discussion ou préoccupation d’ordre politique ou religieux.

Titre II : Membres

Article 6 :

L’association est composée de membres effectifs et de membres adhérents.

Le nombre minimum des membres effectifs ne peut être inférieur à trois.

Seuls les membres effectifs jouissent de la plénitude des droits accordés aux associés par la loi ou les présents statuts. Les membres effectifs ont l’obligation de respecter les statuts et règlements de l'association. 

Article  7 :

Sont membres effectifs :

Les clubs ayant satisfaits aux obligations d’affiliation de la « FSBF ».

Les clubs qui désirent s’affilier à l’ASBL « FSBF » doivent :

Les clubs qui désirent s’affilier à l’ASBL « FSBF » ne peuvent être affiliés ou s’affilier à une autre fédération sportive gérant une même discipline sportive ou une discipline sportive similaire.

Les clubs joindront un exemplaire de leurs statuts et la liste des noms, prénoms et adresses des membres du Conseil d’Administration du club concerné.

Le Conseil d’Administrationest seul compétent pour admettre un club en qualité de « membre effectif ». Le Conseil d’Administrationpeut refuser l’adhésion des clubs dont les statuts ne correspondent pas aux objectifs de l’ASBL « FSBF ».

Seuls les membres effectifs jouissent de la plénitude des droits accordés aux associés par la loi ou les présents statuts. Les membres effectifs ont l’obligation de respecter les statuts et les règlements de l’ASBL « FSBF ». Ils ont l’obligation de payer la cotisation annuelle fixée.

Article 8 :

Les personnes physiques affiliées aux clubs sont, par défaut, membres adhérents de l’ASBL « FSBF ».
Les membres adhérents n’ont que les droits et obligations qui leur sont attribués par la loi ou les présents statuts. Ils ne participent pas à l’Assemblée Générale. Ils ont le droit de bénéficier des services que l’association offre à ses membres et l’obligation de respecter les statuts et règlements de l'association.

Article 9 :

Un membre effectif peut, à tout moment, donner sa démission à l’ASBL « FSBF » en envoyant une lettre recommandée au secrétariat à l’attention du Conseil d’Administration.

Est, en outre, réputé démissionnaire, le membre effectif ou adhérent qui ne paie pas la cotisation qui lui incombe, dans le mois du rappel qui lui est adressé par lettre ordinaire à la poste ou tout autre moyen de communication informatique.

Le membre effectif peut être proposé à l’exclusion par le Conseil d’Administration lorsque ce membre effectif s’est rendu coupable d’une infraction aux Statuts ou au Règlement d’ordre intérieur ou encore lorsqu’il a adopté un comportement qui nuirait à l’association en raison de son atteinte à l’honneur ou à  la bienséance.

L’exclusion d'un membre effectif est de la compétence de l’Assemblée Générale statuant au scrutin secret et à la majorité des 2/3 des membres présents.

En attendant la décision de l’Assemblée Générale concernant l’exclusion d’un membre effectif, le Conseil d’Administration peut suspendre ce membre.
La suspension d'un membre effectif peut être prononcée par le Conseil d’Administration à la majorité des 2/3 des voix des administrateurs présents et pour autant que les 2/3 au moins des administrateurs soient présents.
Le membre effectif dont la suspension est envisagée sera entendu par le Conseil d’Administration avant que celui-ci ne statue, le membre effectif pourra se faire assister par le Conseil de son choix.
Sauf en ce qui concerne ses droits statutaires, durant la période de suspension prononcée à titre temporaire par le Conseil d’Administration, les droits du membre effectif sont suspendus.

Le membre effectif proposé à l’exclusion est invité à faire valoir ses explications devant l’Assemblée Générale avant que celle-ci ne statue. Ce dernier pourra, s'il le désire, être assisté d'un conseil de son choix. La sanction d'exclusion prise à l'égard d'un membre effectif lui est notifiée par lettre recommandée dans les 15 jours.

Pour toute sanction pouvant être prise à l’encontre d’un membre effectif (autre que  l’exclusion) et pour toute sanction dont pourrait être passible un membre adhérent, le code disciplinaire, repris dans le règlement d'ordre intérieur de la « FSBF » est d’application.

Le membre effectif ou adhérent démissionnaire, sanctionné, suspendu ou exclu, ainsi que les héritiers ou ayant droit du membre décédé, n’ont aucun droit sur le fonds social. Ils ne peuvent réclamer ou requérir, ni relevé, ni reddition de comptes, ni apposition de scellés, ni inventaire.

Article 9 BIS :

Le membre adhérent peut être exclu de l'association lorsqu'il s’est rendu coupable d’une infraction aux Statuts ou au Règlement d’ordre intérieur ou encore lorsqu’il a adopté un comportement qui nuirait à l’association en raison de son atteinte à l’honneur ou à la bienséance.

L’exclusion d'un membre adhérent peut être prononcée par le Conseil d’Administration à la majorité des 2/3 des voix des administrateurs présents ou valablement représentés et pour autant que les 2/3 au moins des administrateurs soient présents ou valablement représentés.

En attendant de rendre une décision d'exclusion, le Conseil d’Administration peut préalablement suspendre le membre adhérent de toutes activités. La suspension d’un membre adhérent peut être prononcée à la majorité des 2/3 des voix des administrateurs présents ou valablement représentés et pour autant que les 2/3 au moins des administrateurs soient présents ou valablement représentés.

Le membre adhérent proposé à l’exclusion ou à la suspension est invité à faire valoir ses explications devant le Conseil d’Administration avant que celui-ci ne statue. Ce dernier pourra, s'il le désire, être assisté d'un conseil de son choix. 

Sauf en ce qui concerne ses droits statutaires, durant la période de suspension prononcée à titre temporaire par le Conseil d’Administration, les droits du membre adhérent sont suspendus.

La sanction d'exclusion ou de suspension prise à l'égard  d'un membre adhérent lui est notifiée par lettre recommandée dans les 15 jours.

Article 10 :

Le Conseil d’Administration tient un registre des membres effectifs conformément à l’article 10 de la loi de 1921.

Article 11 :
La structure nationale organisée sur le plan de ses instances de décision et de gestion est composée d’un nombre égal d’élus, issus des fédérations ou associations communautaires.

Titre III : Cotisation(s)

Article 12 :

Les membres effectifs et adhérents paient une cotisation annuelle. Le montant de cette cotisation est fixé annuellement par l’Assemblée Générale. Elle ne pourra être inférieure à 100 euros et supérieure à 500 euros pour les membres effectifs. Pour les membres adhérents, elle ne pourra être inférieure à 25 euros et supérieure à 150 euros.

Titre IV : Assemblée Générale

Article 13 :

L’Assemblée Générale est composée de tous les membres effectifs.

Article 14 :

L’Assemblée Générale possède les pouvoirs qui lui sont expressément reconnus par la loi ou les présents statuts.

Sont notamment réservées à sa compétence :

1. les modifications aux statuts ;
2. la nomination et la révocation des administrateurs ;
3. l’approbation des budgets et comptes ainsi que la décharge à octroyer aux administrateurs
4. la dissolution volontaire de l’association ;
5. les exclusions de membres ;
6. la transformation de l’association en société à finalité sociale ;
7.la nomination et révocation des vérificateurs aux comptes ;
8. Prend les mesures appropriées pour que ses membres soient assurés en responsabilité civile et en réparation des dommages corporels ;

Article 15 :

Il doit être tenu au moins une Assemblée Générale chaque année, dans le courant du premier trimestre qui suit la fin de l’exercice social.

L’association peut être réunie en assemblée extraordinaire à tout temps par décision du Conseil d’Administration notamment à la demande d’un cinquième au moins des membres effectifs. Dans cette deuxième hypothèse, la convocation de l’Assemblée Générale extraordinaire doit être réalisée en respectant les prescrits légaux.  

Chaque réunion se tiendra aux jours, heure et lieu mentionnés dans la convocation.

Tous les membres effectifs doivent y être convoqués et y être représentés.

Chaque club est représenté à l’Assemblée générale par une personne disposant d’une fonction dirigeante au sein de son club comme défini dans le ROI de la « FSBF ».

Article 16 :

L’Assemblée Générale est convoquée par le Conseil d’Administration par lettre ordinaire ou par mail adressé au moins huit jours avant l’assemblée, et signée par le secrétaire, au nom du conseil d’administration. 

L’ordre du jour est mentionné dans la convocation.  Toute proposition signée par un vingtième des membres effectifs doit être portée à l’ordre du jour.

Sauf dans les cas prévus aux articles 8, 12, 20 et 26 quater de la loi du 27 juin 1921 relative aux ASBL, l’assemblée peut délibérer valablement sur des points qui ne sont pas mentionnés à l’ordre du jour.

Article 17 :

Chaque membre effectif dispose d’une voix. Si un club ne peut être présent à l’Assemblée générale, ce dernier ne peut être représenté par une quelconque procuration.  

Article 18 :

L’Assemblée Générale est présidée par le président du Conseil d’Administration ou à défaut par le vice-président

Dans le cas où ces personnes seraient absentes, l’Assemblée Générale est alors présidée par l’administrateur présent le plus âgé.

 Article 19 :

L’Assemblée Générale délibère valablement si au moins la moitié des membres sont présents.
Les résolutions sont prises à la majorité absolue des voix présentes, sauf les cas où il en est décidé autrement par la loi ou les présents statuts.
En cas de partage des voix, celle du président ou de l’administrateur qui le remplace est prépondérante.

Article 20 :

L’Assemblée Générale ne peut valablement délibérer sur la dissolution de l’association, sur la modification des statuts ou sur la transformation de la société à finalité sociale que conformément aux articles 8, 20 et 26 quater de la loi du 27 juin 1921 relative aux ASBL.

Article 21 :

Les décisions de l’Assemblée Générale sont consignées dans un registre de procès-verbaux signés par le président et un administrateur.  Ce registre est conservé au siège social où tous les membres peuvent en prendre connaissance mais sans déplacement du registre. Les tiers ont la possibilité de consulter les procès-verbaux.
Toutes modifications aux statuts sont déposées au greffe sans délai et publiées par extraits aux annexes du Moniteur belge comme dit à l’article 26 novies de la loi du 27 juin 1921 relative aux ASBL.  Il en va de même pour tous les actes relatifs à la nomination ou à la cessation de fonction des administrateurs.

Titre V : Conseil d’Administration

Article 22 :

L’association est gérée par un Conseil d’Administration.

Le Conseil d’Administration est composé de 7 personnes, nommées par l’Assemblée Générale pour un terme de 4 ans, et en tout temps révocables par elle. Un des administrateurs au moins est un(e) sportif(ve) actif(ve) au sein de la fédération.

Au sein de l'organe de gestion, il ne peut y avoir plus de 80 % d'administrateurs de même sexe.

Le nombre d’administrateurs doit, en tous cas, toujours être inférieur au nombre de personnes membres de l’association.

Tout administrateur est libre de se retirer de l’association en adressant sa démission par écrit au Conseil d’Administration. La révocation des administrateurs ne peut être prononcée que par l’Assemblée Générale à la majorité absolue des voix des membres présents ou représentés.

La procédure "générale" d'élection ainsi que les critères accompagnés de la procédure de candidature sont définis dans le Règlement d'ordre intérieur de la « FSBF ».

Article 23 :

En cas de vacance au cours d’un mandat d'administrateur, un administrateur provisoire peut être nommé par l’Assemblée Générale. Il achève dans ce cas le mandat de l’administrateur qu’il remplace.

A cet effet, parmi les candidats administrateurs qui n'ont pas été élus administrateurs, les 2 candidats ayant récolté le plus de voix peuvent être nommés, pour une durée de quatre ans, administrateurs suppléants.

Les administrateurs sortant sont rééligibles.

Article 24 :

Le Conseil d’Administration désigne en son sein, parmi ses membres, un président, un vice-président, un trésorier et un secrétaire. Seront rattachés au Conseil d’Administration de la coupole le Président et le Secrétaire.

En cas d’empêchement du président, ses fonctions sont assumées par le vice-président.

Dans le cas où ces personnes seraient absentes, le Conseil d’Administration est alors présidé par l’administrateur présent le plus âgé.

Article 25 :

Le conseil se réunit sur convocation du président et/ou du secrétaire. Il ne peut statuer que si la majorité de ses membres sont présents ou représentés.

Chaque administrateur dispose d’une voix. Il peut se faire représenter par un autre administrateur au moyen d’une procuration écrite. Chaque administrateur ne peut être titulaire que d’une seule procuration.

Les décisions sont prises à la majorité simpledes voix : quand il y a parité de voix, celle du président ou de son remplaçant est prépondérante. Elles sont consignées sous forme de procès-verbaux, signés par le président et le secrétaire et inscrites dans un registre spécial.

Article 26 :

Le Conseil d’Administration a les pouvoirs les plus étendus pour l’administration et la gestion de l’association.  Il forme un collège, sauf délégation spéciale.
Tous les pouvoirs qui ne sont pas expressément réservés par la loi ou les présents statuts à l'Assemblée Générale sont de la compétence du Conseil d’Administration.

 Titre VI : Gestion journalière

Article 27

Le Conseil d’Administration peut déléguer la gestion journalière de l’association, avec l’usage de la signature afférente à cette gestion, à un ou plusieurs administrateur(s)-délégué(s) choisi(s) en son sein ou en dehors et dont il fixera les pouvoirs.  S’ils sont plusieurs, ils agissent individuellement.
Lors de chaque Conseil d’Administration, un rapport d’activité devra être effectué par la ou les personnes déléguée(s) à la gestion journalière.
Les actes relatifs à la nomination ou à la cessation des fonctions des personnes déléguées à la gestion journalière sont déposés au greffe sans délai et publiés par extraits aux annexes du Moniteur belge comme dit à l’article 26 novies de la loi du 27 juin 1921 relative aux ASBL.

Titre VII : Organe(s) de représentation

Article 28 :

Les personnes habilitées à représenter l’association agissent conjointement à deux. Elles sont choisies par le Conseil d’Administration en son sein ou même en dehors. Ces personnes n’auront pas à justifier de leurs pouvoirs à l’égard des tiers.

L’association est, en outre, représentée par toute autre personne agissant dans les limites des pouvoirs délégués par ou en vertu d’une décision du Conseil d’Administration.

Les actes relatifs à la nomination ou à la cessation des fonctions des personnes habilitées à représenter l’association sont déposés au greffe sans délai, et publiés par extraits aux annexes du Moniteur belge comme dit à l’article 26 novies de la loi.

Titre VII : Comptes-annuels - Budget

Article 29 :

L’exercice social commence le 1er janvier pour se terminer le 31 décembre.

Article 30 :

Le compte de l’exercice écoulé et le budget de l’exercice suivant seront annuellement soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale ordinaire. Ils sont tenus et, le cas échéant, publiés conformément à l’article 17 de la loi du 27 juin 1921.

Titre IX : Dissolution - Liquidation

Article 31:

En cas de dissolution de l’association, l’Assemblée Générale désigne le ou les liquidateurs, détermine leurs pouvoirs et indique l’affectation à donner à l’actif net de l’avoir social.

Article 32 :

Cette affectation doit obligatoirement être faite en faveur d’une fin désintéressée, à savoir une association partageant un objet social identique ou des buts similaires à FSBF.

Article 33 :

Toutes décisions relatives à la dissolution, aux conditions de la liquidation, à la nomination et à la cessation des fonctions du ou des liquidateurs, à la clôture de la liquidation, ainsi qu’à l’affectation de l’actif net, sont déposées au greffe et publiées aux annexes du Moniteur belge comme dit aux articles 23 et 26 novies de la loi.

Titre X : Dispositions diverses

Article 34 :

En complément des statuts, le Conseil d’Administration  établit un règlement d’ordre intérieur. Des modifications à ce règlement pourront être apportées par une décision du Conseil d’Administration, statuant à la majorité simple.

Article 35 :

Les administrateurs, les personnes déléguées à la gestion journalière, ainsi que les personnes habilitées à représenter l’association ne contractent, en raison de leurs fonctions, aucune obligation personnelle et ne sont responsables que de l’exécution de leur mandat. Celui-ci est exercé à titre gratuit.

Article 36 :

Le secrétaire, et en son absence, le président, est habilité à accepter à titre provisoire ou définitif les libéralités faites à l’association et à accomplir toutes les formalités nécessaires à leur acquisition.

 Titre XII : Droits et obligations des membres effectifs et adhérents

Article 37 :

Conformément aux dispositions du décret du 8 décembre 2006 et ses modifications visant l’organisation et le subventionnement du sport en Communauté française, la FSBF

1° garantit aux membres la possibilité d’être transférés, à leur demande, au sein de la. FSBF vers un autre cercle membre de la FSBF ou de la VBSF et ce, conformément aux dispositions du R.O.I. Ce passage d’un cercle vers un autre cercle est libre de toute indemnité de transfert .

2° souscrit une police d’assurance couvrant les membres effectifs et les membres adhérents en matière de responsabilité civile et de réparation de dommages corporels ; ces mesures concernent tant les équipements utilisés que les conditions matérielles et sportives d’organisation.

3° Règlement disciplinaire
Ce règlement est repris dans le règlement d’ordre intérieur (R.O.I.) de la FSBF garantit notamment à tous ses membres, l’exercice de leur droit de défense et l’information préalable des sanctions qui sont inscrites dans le règlement disciplinaire et qui sont le rappel à l’ordre, le blâme, l’avertissement, la suspension l’exclusion.
Ces mesures, les règles de procédure et les modalités de recours sont inscrites dans le règlement d’ordre intérieur. (R.O.I.), définit l'ensemble des mesures disciplinaires ainsi que les règles de procédure ;

4° interdit toute sanction ou exclusion en cas de recours devant les Cours et les Tribunaux, d’un membre effectif ou adhérent ;

5° proscrit aux membres des cercles affiliés l'usage de substances interdites ou de moyens de dopage établis par l’exécutif de la Communauté Française et l’A.M.A. (association mondiale antidopage)
La FSBF veille à ce que chaque cercle fasse connaître à ses membres  ainsi que, le cas échéant, aux représentants légaux de ceux-ci les dispositions statutaires et réglementaires de la fédération en ce qui concerne le règlement spécifique de la lutte contre le dopage. Cette réglementation est détaillée dans le règlement d’ordre intérieur.
La FSBF applique, lorsqu’un de ses membres est convaincu de dopage, les procédures et les sanctions prévues dans son règlement antidopage, référence étant faite aux dispositions arrêtées par les organisations internationales compétentes.
La FSBF veille à ce que chaque cercle distribue à cet effet à chacun de leurs affiliés la brochure d’information élaborée par le Gouvernement de la Communauté française relative à la lutte contre le dopage  et sa prévention visée à l’article 2 du décret du 20 octobre 2011 relatif à la lutte contre le dopage.
Lors de l’affiliation sportive de tout mineur, La FSBF veille au respect de l’obligation d’habiliter un membre du personnel d’encadrement pour assister ce sportif lors des contrôles antidopage, en l’absence de son représentant légal sur les lieux du contrôle.
La FSBF fait connaître aux responsables des cercles, des fédérations sportives , des fédérations sportives de loisirs et Associations reconnues ou non par la Communauté Française ainsi qu’aux instances internationales compétentes sous une forme qui garantisse conformément , à l’article 16 § 4 de la loi du08 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée, les nom, prénom et date de naissance des sportifs affiliés qui ont fait l’objet d’une sanction disciplinaire prononcée dans le cadre du règlement de la lutte contre le dopage ainsi que la nature et la durée de celle-ci.
La FSBF communique aux responsables de ses cercles, dès chaque mise à jour, la liste des substances et méthodes interdites en vertu de la législation en vigueur en Communauté française.
L’Assemblée générale autorise le Conseil d’administration de la FSBF à adapter le présent chapitre en fonction des modifications imposées par l’AMA,  la Communauté française dans le domaine du dopage. Le Conseil d’administration de la FSBF soumet à la plus prochaine Assemblée générale les textes modifiés.

6° Sécurité
S’engage à prendre les mesures appropriées pour assurer la sécurité de ses membres, des accompagnateurs, des spectateurs ou de tout autre participant aux activités qu’elle organise. Ces mesures concernent tant les équipements utilisés que les conditions matérielles et sportives d’organisation.

7° Prévention des risques pour la santé dans le sport
Informe ses cercles affiliés des dispositions et des obligations découlant du décret du 3 avril 2014 relatif à la prévention des risques pour la santé dans le sport et de ses arrêtés d’exécution et les intègre dans son règlement disciplinaire.
La FSBF respecte et exige le respect, par ses cercles affiliés, des obligations leur incombant et découlant du décret du 3 avril 2014 relatif à la prévention des risques pour la santé dans le sport et de ses arrêtés d’exécution.

8°Règlement médical
Etablit un Règlement médical, fixant la périodicité de l’examen médical auquel doit se soumettre le sportif, les modalités d’application, les dispositions visant à organiser la pratique du sport dans le respect des impératifs de santé, notamment en fonction des catégories d’âge et des conditions de pratique s’y rapportant.
Ce règlement respectant le prescrit de l’article 7§2 du décret du 3 avril 2014 relatif à la prévention des risques pour la santé dans le sport est publié dans ses règlements internes et diffusé à l’intention de ses membres.

9°Code d’éthique sportive
S’engage à se soumettre au code d’éthique sportive applicable en Communauté française et à en publier le contenu dans ses organes officiels et son Règlement d’ordre intérieur avec obligation pour ses membres de le respecter. Le ROI fera également référence au Décret du 20 mars 2014 de la Communauté française.
La  FSBF désigne une personne relais ou une structure en charge des questions relatives à la tolérance, au respect, à l’éthique et à l’esprit sportif.

10° veille à ce que ses membres effectifs informent, au minimum une fois par an, par voie d’affichage en leurs locaux et de mise à disposition d’un exemplaire des statuts et du R.O.I., par la publication de ces documents sur le site internet de l’association, leurs membres effectifs et adhérents des dispositions applicables en son sein, en vertu de ses statuts ou de son R.O.I., dans les matières suivantes :
- les assurances ;
- la lutte contre le dopage et la préservation de la santé dans la pratique sportive ;
- les règles à respecter en ce qui concerne la sécurité des sportifs ;
- les obligations fédérales en matière d’encadrement technique ;
- les transferts ;
- les mesures et la procédure disciplinaire en vigueur.

A cet effet, les cercles tiennent à la disposition de leurs membres ainsi que, le cas échéant, à la disposition des représentants légaux de ceux-ci, une copie des statuts, règlements et contrats d'assurances de la fédération ou de l'association à laquelle ils sont affiliés. Les cercles veillent également à diffuser l'information relative aux formations que la FSBF organise.

11° respecte lors des activités dont elle est le pouvoir organisateur, les normes minimales qualitatives et quantitatives fixées par le gouvernement, en matière d'encadrement.

12° impose à ses cercles, conformément aux règlements internes de ceux-ci, d'être gérés par un comité élu par leurs membres en ordre d'affiliation ou leurs représentants légaux. Un des membres du comité au moins est un(e) sportif(ve), ou son représentant légal, actif(ve) au sein du cercle.

13°informe ses cercles affiliés des formations qu'elle organise.

14° s’engage à ce que ses cercles affiliés ne pratiquent leurs activités sportives que dans des infrastructures sportives équipées d’un DEA et de veiller à l’information et à la formation régulière à l’usage d’un DEA, ainsi qu’à la participation de membres du cercle et/ou de leur organisation, à cette formation, dans des conditions fixées par le Gouvernement.

Article 38 :

Les membres effectifs :

1° tiennent à la disposition de leurs membres adhérents un résumé succinct du contrat d’assurance contracté par l’association au bénéfice de tous les membres adhérents ;

2° incluent dans leurs statuts ou règlements internes les dispositions prévues dans la réglementation et la législation applicables en Communauté française en matière de lutte contre le dopage et de respect des impératifs de santé dans la pratique sportive. Ils font connaître à leurs membres adhérents les mesures disciplinaires applicables en cas d’infraction à ces dispositions.

3°garantissent à leurs membres un encadrement suffisant en nombre et formé conformément  aux connaissances et exigences les plus récentes notamment en matière de méthodologie et de pédagogie sportive. Ils ont pour obligation de respecter les normes minimales fixées, le cas échéant, conformément à l’article 38 du décret du 8 décembre 2006 visant l’organisation et le subventionnement du sport en Communauté française..

Titre XIII : Dispositions finales

Article 39 :

Tout ce qui n’est pas explicitement prévu aux présents statuts est réglé par la loi du 27 juin 1921 régissant les ASBL.

 Les fondateurs prennent à l’unanimité les décisions suivantes, qui ne deviendront effectives qu’à dater du dépôt au greffe des statuts, des actes relatifs à la nomination des administrateurs.

 Titre XIV: Dispositions transitoires

Par exception à l’article 29 des présents statuts, le premier exercice débutera le 21 novembre 2013 pour se clôturer le 31 décembre 2014.

Par exception à l'article 15 des présents statuts, l'Assemblée Générale constitutive se tient le 21 novembre 2013.

Fait à Evere, le 2 décembre 2013

Collignon Dominique 
De Nolf Dominique
Gullo Rosalia
Leroy Jean-Jacques
Makukatin Freddy
Perniaux Véronique
Van der Borght André

 

 

FSBF sur
 
facebook
 
bowlingstory
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
fsbb
rue Colonel Bourg 123-125/16 - 1140 Evere